Vie Communale

Les nids de poules sur les routes, les bambins assis entre papa et maman sur un coussin à l’avant de la voiture, le « p’tit dernier » avant de prendre la route, étaient monnaie courante dans les années 70.

18 000 morts à l’époque en France, contre moins de 4 000 ces dernières années, cela démontre bien que de réels progrès ont été réalisés alors que, sur la même période, le parc automobile national a presque triplé. Pourtant, depuis 2014, en Mayenne comme sur l’ensemble du territoire national, la mortalité routière est en hausse.

Les différentes mesures prises ces dernières décennies semblent moins efficaces face à des nouveaux comportements. Le respect de « la règle », le rapport aux risques, l’importance du téléphone dans le quotidien, de nouvelles addictions, expliquent ces évolutions.

Dans 9 cas sur 10, les accidents qui frappent nos familles sont dus à des comportements irréguliers. La vitesse excessive ou inadaptée est ainsi la première cause d’accidents. Au final, si chaque conducteur se montrait vigilant et respectueux des règles, notamment le code de la route, la majorité des accidents serait évitée.

Il s’avère plus que jamais nécessaire d’amplifier la politique de sécurité routière, pour que la conscience du risque, le respect des autres et de soi-même, puissent à nouveau être des règles de vie naturelle et partagée. Pour poursuivre les efforts et continuer à sauver des vies, de nouveaux moyens de contrôles automatisés sont déployés.

En matière de sécurité routière, nous sommes tous responsables ! Nous devons tous être exemplaires. C’est à force de vigilance et de prise de conscience qu’ensemble, dans l’intérêt de nos enfants, de nos proches et de nos amis, nous aurons une route plus sûre.